Page:Duru et Chivot, Madame Favart.djvu/74

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



FAVART.

Moi ?…


PONTSABLÉ.

Oui… tu vas te placer là… au fond… en sentinelle… et si tu vois venir le mari…


FAVART.

Le mari ?… Ah ! oui, oui… le mari !…


PONTSABLÉ.

Tu me préviendras…


FAVART.

Mais comment ?


PONTSABLÉ, cherchant des yeux et apercevant sur la table une sonnette qu’il lui donne.

Tiens… en agitant cette sonnette. (A madame Favart.) Vous voyez qu’il n’y a aucun danger…


MADAME FAVART, souriant.

En effet !…


PONTSABLÉ, poussant Favart vers le fond.

Allons, va…


FAVART, remontant.

Oui, monseigneur… (Au fond.) Eh bien, je vais jouer là un joli personnage ! Il disparaît au fond.


Scène X

PONTSABLÉ, MADAME FAVART, FAVART au fond, puis Huit Marmitons, puis Huit Tapissiers.



PONTSABLÉ, redescendant, à madame Favart, avec chaleur.

La place est à moi !… entamons vigoureusement. En-