Page:Duru et Chivot, Madame Favart.djvu/66

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



FAVART, même jeu à droite.

Sa femme !…


HECTOR, à part.

Ah ! bon… il ne manquerait plus que ça.


PONTSABLÉ.

Vous me permettrez seulement d’aller donner quelques soins à ma toilette…


HECTOR.

Certainement… ! (Appelant.) Jean !… (Un domestique paraît au fond.) Conduisez monseigneur à sa chambre… la chambre des antiques…


PONTSABLÉ, se redressant.

Comment ! des antiques !


MADAME FAVART.

C’est la plus belle… Allez, cher marquis, et revenez-nous bien vite…


PONTSABLÉ.

Le plus tôt possible… (A Hector en sortant.) Boispréau, votre femme est un ange… (Au fond.) Elle est idéale…

Il sort.


Scène VII

MADAME FAVART, HECTOR, FAVART, SUZANNE.


QUATUOR.

SUZANNE, sortant de gauche.
––––––Ah ! c’est affreux !

FAVART, sortant de droite.
––––––Ah ! c’est affreux ! Ah ! c’est infâme !