Ouvrir le menu principal

Page:Duru et Chivot, Madame Favart.djvu/63

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



MADAME FAVART, à part.

Hein ?

Elle se rapproche doucement de Pontsablé.


PONTSABLÉ, examinant toujours Hector, à part.

Il a tressailli… mes renseignements étaient exacts… (Haut.) Oui, je ne suis ici que pour elle… elle s’est enfuie de son couvent et il faut absolument que je la retrouve… Ordre du maréchal de Saxe…


MADAME FAVART, s’oubliant.

Ah !… du maréchal !… (Se reprenant aussitôt et d’un air indifférent.) Ah ! du maréchal !


PONTSABLÉ.

Oui ! (A Hector.) Vous m’aiderez, Boispréau.


HECTOR, balbutiant.

Certainement… c’est mon devoir…


PONTSABLÉ.

On m’a signalé sa présence dans cette ville, avez-vous quelque indice ?…


HECTOR.

Aucun…


MADAME FAVART.

Aucun !…


PONTSABLÉ.

Aucun, c’est singulier…


HECTOR.

Je ne l’ai même jamais vue…


PONTSABLÉ.

Ah ! vous ne l’avez jamais… moi non plus, du reste.


MADAME FAVART, à part.

Heureusement…


PONTSABLÉ.

Et c’est bien là ce qui me gêne… (A madame Favart.) Car on la dit très-rusée cette comédienne !…