Ouvrir le menu principal

Page:Duru et Chivot, Madame Favart.djvu/120

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



PONTSABLÉ.

La femme d’Hector…


COTIGNAC.

Allons donc !… Jamais de la vie !… C’est sa domestique…


PONTSABLÉ, furieux.

Sa domestique !… Il m’aurait envoyé une femme à gages… et moi, un Pontsablé, j’aurais courtisé une Margoton… une nymphe potagère !…


COTIGNAC, surpris.

Mais, qu’est-ce qu’il a ?


Scène XI

Les Mêmes, FAVART, Un Officier.



FAVART, entrant vivement.

Le roi est arrivé… Tout le monde se place… Nous sommes perdus…


UN OFFICIER, entrant, à Pontsablé.

Monseigneur, Sa Majesté ordonne que l’on commence à l’instant.

Cotignac sort vivement à la suite de l’officier.


PONTSABLÉ.

Sa Majesté !… (A Favart.) Vite, monsieur, appelez vos artistes…


FAVART, abasourdi.

Oui, monseigneur ! (Remontant vers la maisonnette.) Subtil !… M. Narquois, madame Madré…


LES ACTEURS, entrant.

Nous voilà !…