Page:Duplessis - Un monde inconnu, Tome 1, 1855.djvu/8

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
2
un monde

nuyeuse, et prosaïque au-delà de toute expression. Beaucoup de médisances, quelques disputes, une grande quantité de duels arrêtés et convenus pour le jour du débarquement, une opposition très violente faite contre le capitaine et surtout contre le cuisinier ; puis, deux jours avant l’arrivée, une réconciliation générale, une confraternité touchante, de nombreux punchs et d’innombrables vins chauds bus pour le compte et en l’honneur du capitaine ; et enfin, un certificat donné à ce dernier pour être publié dans les journaux, certificat dans lequel les passagers se louaient fort de ses façons courtoises et de sa bonne table, telles furent en résumé les scènes qui remplirent ces longs cinquante-cinq jours ; ces scènes se répètent invariablement à chaque nouveau voyage. J’omets, à dessein, les plaisan-