Page:Duplessis - Les Boucaniers (Montbars l'exterminateur), Tome IV, 1853.djvu/286

Cette page a été validée par deux contributeurs.


nos yeux et s’amuser à nos dépens !…

N’importe, si vous voulez en croire mon expérience, vous romprez au plus vite avec Nativa… Il y a dans le regard de cette jeune fille quelque chose de profond qui ne sied pas à son âge et me donne une mauvaise opinion d’elle… Vous ne répondez pas ?… Allons, je comprends votre silence. Il signifie que l’esprit le plus droit et le cœur le plus ferme, lorsqu’ils sont atteints par l’amour, cessent, le premier de voir clair, et le second de résister… Ne parlons plus de cela…

— Oui, je vous serai, en effet, obli-