Page:Duplessis - Les Boucaniers (Montbars l'exterminateur), Tome IV, 1853.djvu/171

Cette page a été validée par deux contributeurs.


aux maximes, aux coutumes, aux mœurs et à l’étiquette de sa nation jusqu’à la dernière minutie, il possède une force rare de caractère et déploie une persévérance sans pareille dans l’accomplissement de ses projets. J’ai cru pouvoir, afin de paraître mettre moins d’importance à ses communications, l’inviter à se faire accompagner par sa fille Nativa, la filleule de l’infortunée reine Marie-Louise…

— Vous avez sagement agi, madame. Hier, j’ai entendu le duc de Chartres parler avec enthousiasme de cette jeune