Page:Duplessis - Les Boucaniers (Montbars l'exterminateur), Tome IV, 1853.djvu/113

Cette page a été validée par deux contributeurs.


méfiance déjà si remarquable du Bas-Breton avait encore augmenté.

— Si à Paris les honnêtes gens volent — car enfin j’ai volé, se disait-il — à qui peut-on se fier ? à personne.

L’arrivée de Morvan causa donc une véritable joie au serviteur.

— N’avez-vous pas été inquiété dans les rues ? n’a-t-on pas cherché à vous dévaliser, maître ? lui demanda-t-il.