Page:Duplessis - Les Boucaniers (Montbars l'exterminateur), Tome IV, 1853.djvu/109

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Dubois doit être méprisé, mais non pas dédaigné.

Il a de l’esprit, de l’astuce et de l’audace comme un démon ; de plus, il est violent et lâche à l’extrême ; partant fort à craindre.

Je vous le répète, mettez tous vos soins à l’éviter.

— Je vous remercie, comte, dit de Morvan tout attendri de l’intérêt vérita-