Page:Duplessis - Les Boucaniers (Montbars l'exterminateur), Tome IV, 1853.djvu/106

Cette page a été validée par deux contributeurs.


plus brillant du royaume. Je suis tout à toi !

De Nocé et de Morvan sortirent en même temps.

— Chevalier dit le premier, quand on porte dix mille livres sur soi, et que minuit sonne, il n’est pas prudent de courir à pied les rues de Paris. Voulez-vous me faire l’honneur d’accepter une place dans mon carrosse, je vous jetterai en passant chez vous ?