Page:Dujardin - De Stéphane Mallarmé au prophète Ezéchiel, 1919.djvu/7

Cette page n’a pas encore été corrigée


ÉDOUARD DUJARDIN


De Stéphane Mallarmé

au prophète Ezéchiel

et essai d’une théorie du réalisme symbolique

suivi d’un poème à la mémoire de Joseph Halévy

PARIS

MERCVRE DE FRANCE

XXVI, RVE DE CONDÉ, XXVI


MCMXIX