Page:Dujardin - Antonia, 1899.djvu/97

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
79
ANTONIA


1er Groupe

Paix, paix suprême à ceux



2e Groupe

Qui passent lamentables sous les cieux !



1er Groupe

Et nos têtes s’inclinent,



2e Groupe

Ô frissonnement ! ô terreur divine !



1er Groupe

Devant ces âmes languissantes



2e Groupe

Et la fatalité qui domine toute puissante.


Ils s’éloignent en silence.

L’Amant reste seul avec l’Amante qui veille sur lui et le soigne.