Page:Dujardin - Antonia, 1899.djvu/260

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
242
LA LÉGENDE D’ANTONIA


ACTE TROISIÈME

Le matin.

Le soleil brille de tout son éclat.


Scène I

Entrent Melchior, Gaspard et Balthazar.


Melchior

Voyez, frères,
Comme dans cette clairière
Brille une pure lumière.


Gaspard

Oh ! quelle clarté blanche,
Voyez ! luit à travers les branches !


Balthazar

Jamais je n’ai vu rayonnement pareil,
Jamais matin aussi vermeil.