Page:Dujardin - Antonia, 1899.djvu/136

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Gemmea

Et ta bouche rit.



Siderea

Ton front resplendit.



Gemmea

Les fleurs sur ta bouche naissent.



Siderea

Les roses s’épanouissent en tes caresses.

Strophe :

Gemmea

Notre art
Finalement te pare.

Aurea s’avance.

Aurea

Sur ton corps
Moi, je répands le rayonnement de l’or.



Siderea

L’or est la splendeur des reines.



Rosea

L’éclat de l’or manifeste les souveraines.