Page:Driant, Histoire d’une famille de soldats 1, 1901.djvu/36

Cette page a été validée par deux contributeurs.


— Allons ! fit-il incrédule, fais voir ce que tu sais.

— Qu’est-ce qu’il faut battre ? demanda Jean qui, rouge d’émotion et de plaisir, se tenait droit comme un soldat à la parade, les baguettes prêtes, bien placées dans les doigts, tout petit derrière la haute caisse bleue sur laquelle étaient peintes des grenades jaunes et un faisceau de licteur entouré de drapeaux.

— Un roulement, pour voir ! dit Belle-Rose.

Les baguettes partirent rapides, et la peau d’âne vibra. Le roulement, d’abord très faible, comme lointain, s’accentua, tel un bruit qui se rapproche ; puis grandit encore, pareil au fracas d’une diligence qui roule sur un pont ; et, graduellement, le bruit s’adoucit pour redevenir très faible, comme si le son du tambour arrivait de là-bas, tout là-bas, derrière les maisons. Enfin, au bout d’une grande minute, le roulement s’arrêta.

Un étonnement visible se lisait chez Belle-Rose ; le géant hocha la tête, et sentencieusement :

— Bon !… mais un roulement, c’est un roulement… pas autre chose… que si c’était une marche, c’est une autre affaire.

— Tenez, citoyen Belle-Rose, s’écria Jean, voilà la marche du « Royal-Picardie » !

Et, sans attendre, il commença.

La marche — bien rythmée — s’élevait sonore dans la salle : plan ! rataplan ! rataplan ! plan ! plan !… et, sans le moindre accroc, se continua pendant deux bonnes minutes, à l’ébahissement du tambour-maître.

— Halte ! commanda-t-il.

Instantanément, la marche cessa.

— Pas mal ! Pas mal ! grommela le vieux se parlant à lui-même ; les coudes marchent trop, c’est vrai, mais les poignets sont pas mal… pas mal…

Et au fond, tout à fait surpris, enchanté, il formula son contentement :

— C’est superlatif !… vraiment superlatif, pour un gamin de ton âge… on pourra faire quelque chose de toi.

Mais une voix, celle du caporal-tambour, l’interrompit :

— Pour sûr, Belle-Rose ! que c’est pas mal !

En effet, le caporal et plusieurs tambours, attirés par le bruit, regardaient cette scène à travers la fenêtre et la porte ouvertes.