Page:Driant, Histoire d’une famille de soldats 1, 1901.djvu/225

Cette page a été validée par deux contributeurs.


aucun grade nouveau ; la bataille des Pyramides où il n’avait eu aucune occasion de se distinguer, pas davantage : il ne prenait guère le chemin de devenir officier. Pourtant, autour de lui, on avançait : Michu venait d’être sergent.


Jean Tapin p217.png
On retirait des tombeaux des cadavres momifiés.

Jean profita de ses loisirs pour escalader les Pyramides et grimper sur les épaules du Sphinx qui les avoisine ; il s’attacha aux pas des savants qui accompagnaient l’expédition : Monge, Berthollet, Larrey, Geoffroy-Saint-Hilaire. Chaque jour, ils exécutaient des fouilles aux environs, et la surprise de notre petit ami fut extrême lorsqu’il vit extraire, des tombeaux souterrains des anciens roi d’Égypte, des