Page:Doyle - Sherlock Holmes triomphe.djvu/267

Cette page a été validée par deux contributeurs.


dernière, retourner dans l’appartement et vous emparer de la lettre placée dans la cachette sous le tapis.

Elle regarda Holmes, le visage livide. Elle respira longuement, à deux reprises, avant de répondre.

— Vous êtes fou, monsieur Holmes ! vous êtes fou ! dit-elle enfin.

Il sortit de sa poche un morceau de carton sur lequel se trouvait une tête de femme découpée d’une photographie.

— Je m’étais muni de votre photographie pensant qu’elle pourrait m’être utile, et l’agent de police l’a reconnue.

Elle eut un soupir convulsif et sa tête s’affaissa sur le dossier de son fauteuil.

— Allons, lady Hilda, vous avez la lettre. L’affaire peut être encore arrangée. Je n’ai pas le moindre désir de vous causer d’ennuis. Mon rôle sera terminé quand j’aurai remis à votre mari le document perdu. Suivez donc mes conseils et soyez franche envers moi. C’est votre seul moyen de salut !

Elle avait encore trop d’orgueil pour s’avouer vaincue.