Page:Doyle - Sherlock Holmes triomphe.djvu/254

Cette page a été validée par deux contributeurs.


emportée avec elle ? dans ce cas, elle doit être chez elle à Paris. Mais comment y pénétrer sans éveiller les soupçons de la police de Paris ? Dans cette affaire, mon cher Watson, le concours de la justice est aussi dangereux pour nous qu’il l’est généralement pour les criminels. Tout est contre nous, et pourtant les intérêts en jeu sont immenses ! Si je réussis, ce sera le couronnement glorieux de ma carrière. Ah ! voici mes dernières nouvelles du champ de bataille !

Il regarda vivement un petit mot qu’on venait de lui remettre.

— Tiens ! Lestrade paraît avoir trouvé quelque chose d’intéressant. Mettez votre chapeau, Watson, et tout en nous promenant nous irons ensemble à Westminster.

C’était la première visite que je faisais au théâtre du crime. La maison était haute, étroite, sombre, massive comme le siècle même qui l’avait vu construire. Les yeux de bull-dog de Lestrade nous regardaient de la fenêtre du rez-de-chaussée. Il nous souhaita chaleureusement la bienvenue dès que le gros constable nous eut ouvert la porte. L’appartement dans lequel