Page:Doyle - Sherlock Holmes triomphe.djvu/246

Cette page a été validée par deux contributeurs.


— Eh bien, Watson, le beau sexe est de votre ressort ! dit Holmes avec un sourire quand le bruit de la porte du vestibule se ferma, mettant fin à un délicieux frou-frou. Quelle partie joue cette belle dame ? Où veut-elle en venir ?

— Mais il me semble que sa déclaration est assez claire et son inquiétude bien naturelle !

— Hum ! Avez-vous remarqué son attitude, Watson, son agitation, sa ténacité à poser des questions ? Pourtant elle appartient à une caste qui ne montre pas à la légère ses émotions.

— Le fait est qu’elle était très émue.

— Rappelez-vous aussi l’ardeur avec laquelle elle a affirmé qu’il vaudrait mieux pour son mari qu’elle connût tous les détails de l’affaire. Que voulait-elle dire ? Avez-vous remarqué aussi comme elle a eu soin de se tenir le dos à la lumière ? elle ne voulait pas qu’on pût lire ses impressions sur son visage.

— Oui, elle a choisi la seule chaise de l’appartement.

— Et pourtant, les mobiles qui font agir les femmes sont si impénétrables. Vous rappelez-vous celle de Margate que j’ai soupçonnée