Page:Doyle - Sherlock Holmes triomphe.djvu/240

Cette page a été validée par deux contributeurs.


été enlevé. M. Eduardo Lucas était si avantageusement connu et même si populaire que sa fin, aussi mystérieuse qu’infortunée, soulèvera une émotion douloureuse et une sympathie générale parmi ses nombreux amis. »

— Eh bien, Watson, que dites-vous de cela ? demanda Holmes après un silence.

— C’est là une coïncidence extraordinaire !

— Une coïncidence ! Comment, voici un des trois personnages que nous avons soupçonnés comme pouvant être les héros de la disparition d’un document inestimable et il meurt, assassiné au moment même où nous savons que ce drame se jouait ! Il y a vingt contre un à parier que ce n’est pas là une coïncidence. Non, voyez-vous, mon cher Watson, les deux événements ont un lien étroit ; il est impossible qu’il en soit autrement et c’est à nous à trouver le joint.

— Mais, maintenant, la police va être au courant de tout !

— Pas du tout. Ils ne connaîtront que ce qu’ils trouveront à Godolphin Street, mais rien de ce qui s’est passé à Whitehall Terrace. Nous seuls, connaissons les deux événements et pou-