Page:Doyle - Sherlock Holmes triomphe.djvu/228

Cette page a été validée par deux contributeurs.


pièce communiquée. Et penser que quelques heures après, je l’avais moi-même perdue !

Son visage se contracta sous l’empire du désespoir et ses mains se portèrent, crispées, à sa chevelure. Pendant un instant, nous pûmes nous rendre compte de sa nature impulsive et ardente, mais bientôt il avait repris son extérieur aristocratique et il continua d’une voix plus douce :

— À part les membres du Cabinet, il y a donc peut-être deux ou trois personnages officiels de mon ministère qui connaissent son existence. Personne autre, en Angleterre, ne peut la soupçonner, je vous l’assure, monsieur Holmes.

— Mais à l’étranger ?

— Je crois bien qu’à l’étranger personne n’a pu voir cette lettre, à part celui qui l’a écrite. Je suis persuadé que ni ses ministres… ni aucun personnage de son entourage officiel ne sont au courant.

Holmes réfléchit quelques instants.

— Je me vois dans l’obligation de vous demander de préciser la nature de ce document et comment cette disparition peut entraîner des conséquences si graves.