Page:Doyle - Sherlock Holmes triomphe.djvu/211

Cette page a été validée par deux contributeurs.


dits, et il y a peut-être une nouvelle bande que la police ne connaît pas.

— C’est très possible… Comment ?… Vous partez ?

— Oui, monsieur Holmes, je ne prendrai aucun repos jusqu’à ce que j’aie tiré cette affaire au clair. Vous n’avez aucune idée à me donner ?

— Je vous en ai donné une.

— Laquelle ?

— Je vous ai suggéré l’idée d’une fausse piste.

— Mais quel serait le mobile ?

— Voilà la question ! je vous indique l’idée, c’est à vous d’y réfléchir. Peut-être y trouverez-vous quelque chose à approfondir. Vous ne voulez pas rester à dîner avec nous ?

— Non… Allons, au revoir, et donnez-nous des nouvelles.

Notre dîner ne traîna pas et la table fut desservie avant que Holmes fît une nouvelle allusion à cette affaire. Il avait allumé sa pipe et se chauffait les pieds. Tout à coup, il regarda sa montre.