Page:Doyle - Sherlock Holmes triomphe.djvu/154

Cette page a été validée par deux contributeurs.


— Il reviendra sans doute.

— Mais c’est demain le match de foot-ball de l’Université.

— Tous ces jeux de jeunes gens ne me conviennent pas ; je porte à ce jeune homme le plus vif intérêt et la plus profonde affection… mais le match de foot-ball m’est bien égal !

— C’est à votre sympathie, pour M. Staunton, que je fais appel. Savez-vous où il est ?

— Certainement non.

— Vous ne l’avez pas vu depuis hier ?

— Non.

— Était-il en bonne santé ?

— Absolument.

— A-t-il été parfois malade à votre connaissance ?

— Jamais.

Holmes montra au docteur une feuille de papier.

— Pouvez-vous m’expliquer, alors, l’existence de ce reçu d’une somme de treize guinées payée le mois dernier par M. Godfrey Staunton à vous-même, le docteur Leslie Armstrong, de Cambridge ? J’ai découvert cette pièce parmi les papiers de son bureau.