Page:Doyle - Sherlock Holmes triomphe.djvu/143

Cette page a été validée par deux contributeurs.


personne, les employés ne veulent rien entendre : ils sont si formalistes ! Cependant, avec quelque finesse, nous arriverons au but. En attendant, et en votre présence, monsieur Overton, je voudrais bien jeter un coup d’œil sur ces papiers jetés sur cette table.

Il y avait un grand nombre de lettres, de factures, de papiers que Holmes examina avec la plus grande attention.

— Rien à faire ici, dit-il enfin. À propos, votre ami était-il bien portant ?

— Fort comme un turc !

— L’avez-vous jamais vu malade ?

— Pas un jour. Il lui est arrivé de garder le repos, une fois, pour une entaille reçue au jeu ; il avait ramassé un coup au genou, mais cela n’en a eu aucune suite.

— Peut-être n’est-il pas aussi solide que vous le pensez. Il devait avoir quelque ennui secret. Avec votre autorisation, je prendrai avec moi quelques-uns de ces papiers, ils pourront peut-être m’être utile.

— Un instant ! un instant ! s’écria une voix querelleuse.

Nous levâmes la tête et aperçûmes un petit