Page:Doyle - Sherlock Holmes triomphe.djvu/11

Cette page a été validée par deux contributeurs.


triste ? Et c’est vous, un homme de bon sens, qui faites des difficultés sur le prix à payer, quand l’avenir et l’honneur de votre cliente sont en jeu ! Vous m’étonnez, monsieur Holmes !

— Je vous ai dit la vérité, répondit Holmes. Elle n’a pu se procurer la somme entière. Il vaudrait certainement mieux pour vous accepter la somme importante que je vous offre, plutôt que de ruiner l’existence de cette jeune fille sans aucun profit.

— En cela, vous vous trompez, monsieur Holmes. Un scandale me profite toujours, bien qu’indirectement. J’ai en ce moment huit ou dix affaires de ce genre sur la planche. Si les intéressés viennent à apprendre que j’ai fait un exemple en ce qui concerne lady Eva, je les trouverai bien plus faciles à raisonner. Vous voyez à quel point de vue je me place.

Holmes bondit sur sa chaise.

— Mettez-vous derrière lui, Watson, et ne le laissez pas sortir !… Maintenant, montrez-nous le contenu de votre portefeuille !

Milverton s’était glissé aussi vite qu’un rat, et se tenait adossé au mur.