Page:Doyle - Les recrues de Monmouth, trad. Savine, 1911.djvu/159

Cette page n’a pas encore été corrigée


equum proebuit proedoe ab eo captoe particeps esse debeat ?» ce qui signifie: «Si celui qui prête un cheval à un soldat, doit avoir part au butin fait par celui-ci ?»

«En ce passage, il cite le cas d'un commandant espagnol, qui avait prêté un cheval à l'un de ses capitaines, et le capitaine ayant fait prisonnier le général ennemi, le commandant l'assigna en justice pour avoir la moitié des vingt mille couronnes auxquelles se monta la rançon du prisonnier. Un cas analogue est rapporté par le fameux Petrinus Bellus en son livre: «De Re militari» lecture favorite des chefs de grand renom.