Page:Doyle - La Grande Ombre.djvu/69

Cette page a été validée par deux contributeurs.


— Est-ce que votre ami le fils du docteur est revenu, Jock ? dit-elle.

— J’ai entendu dire qu’on l’attend.

— Alors c’est sans doute lui que j’ai rencontré sur la lande.

— Quoi ! vous avez rencontré Jim Horscroft ?

— Je suis sûre que ce doit être lui. Un gaillard de tournure superbe, — un héros, — avec une chevelure noire et frisée, le nez court et droit, et des yeux gris. Il a des épaules comme une statue, et pour la taille, Jack, je crois bien que votre tête atteindrait tout juste à son épingle de cravate.

— Je vais jusqu’à son oreille, Edie, m’écriai-je avec indignation. Du moins, si c’était bien Jim ! Est-ce qu’il avait au coin de la bouche une pipe en bois brun ?

— Oui, il fumait ; il était habillé de gris et il avait une belle voix forte et grave.

— Ho ! Ho ! vous lui avez parlé, dis-je.

Elle rougit légèrement, comme si elle en avait dit plus long qu’elle ne voulait.

— Je me dirigeais vers un endroit où le sol était un peu mou, et il m’a avertie.

— Ah ! oui ce doit être le bon vieux Jim,