Page:Doyle - La Grande Ombre.djvu/149

Cette page a été validée par deux contributeurs.


même où nous le regardions, toute sa voilure se replia soudain, comme une mouette ferme ses ailes, et nous vîmes l’eau rejaillir sous la chute de son ancre descendant du beaupré.

Il était probablement à moins d’un quart de mille du rivage, si près même que je pus apercevoir un homme de haute taille, coiffé d’un bonnet pointu, qui se tenait debout à l’arrière et la lunette à l’œil examinait la côte dans toutes les deux directions.

— Qu’est-ce qu’ils peuvent bien chercher par ici ? demanda Edie.

— Ce sont de riches Anglais venus de Londres, répondis-je.

C’était de cette façon-là que nous interprétions tout ce qui, dans les comtés de la frontière, échappait à notre compréhension.

Nous passâmes presque une heure entière à examiner le joli vaisseau, puis, comme le soleil allait s’abaisser derrière une bande de nuages, et que l’air du soir était assez piquant, nous fîmes demi tour pour regagner West Inch.

Quand on arrive à la ferme par la façade,