Page:Doucet - Moïse Joessin, 1918.djvu/1

Cette page a été validée par deux contributeurs.


LOUIS-JOSEPH DOUCET.


MOÏSE
JŒSSIN
(LES RUDES)


On ne refait pas le monde, mais on l’étudie dans ses penchants et dans ses aptitudes, afin de mieux saisir sa vie et sa conscience pour l’imiter à certaines heures et aussi pour éviter ce qui nous disconvient.



QUÉBEC
L’auteur Éditeur
142, rue des Franciscains, 142.


1918