Page:Dostoïevski - Les Précoces.djvu/92

Cette page a été validée par deux contributeurs.



VI


L’appartement qu’habitaient le capitaine Sneguirev et sa famille était plutôt une izba qu’un appartement, tant il était encombré par les meubles et les gens. On y voyait un grand poêle russe, et du poêle à la fenêtre était tendue une corde où pendaient des chiffons de toute sorte. Le long des murs, à droite et à gauche, se trouvaient des lits recouverts de tricots.

Il y avait sur le lit de gauche quatre coussins couverts d’indienne, plus petits les uns que les autres. L’autre