Page:Dostoïevski - Les Précoces.djvu/74

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


— Ilioucha se souvenait bien souvent de vous et jusque dans son délire ; on voit bien que vous lui étiez jadis très cher, avant l’affaire du couteau. Et puis, il y a encore une autre raison… Est-ce que c’est votre chien ?

— Mais oui, il s’appelle Pérezvon.

— Et pas Joutchka ? dit Chestomazov d’un ton à la fois interrogatif et suppliant ; Joutchka est donc bien perdue ?

— Je sais que voudriez tous revoir Joutchka, répondit Kolia avec un sourire énigmatique.

— Je veux tout vous dire, Chestomazov, et vous expliquer l’affaire. C’est pour cela que je vous ai demandé de venir ici avant d’entrer :

Ilioucha est venu, ce printemps dernier, en classe préparatoire. Vous savez bien ce qu’est notre classe préparatoire : des enfants, des petits gamins.