Page:Dostoïevski - Les Précoces.djvu/62

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


pelait Trifon Nikititch. Ce n’est donc pas celui-là.

— Vois-tu bien, ce n’est ni Trifon ni Sabanéiev, c’est Tchijov, ajouta alors une troisième marchande qui s’était tue jusque-là, se contentant d’écouter gravement. — C’est un Alexey Ivanovitch Tchijov, Alexey Ivanovitch.

— C’est cela. C’est bien ce Tchijov, confirma une quatrième marchande.

— Le commis abasourdi regardait tantôt l’une, tantôt l’autre.

— Mais pourquoi m’a-t-il demandé ça ? Pourquoi me l’a-t-il demandé, bonnes gens, criait-il, au comble du désespoir : — « Connais-tu Sabanéiev ? » Le diable sait quel Sabanéiev.

— Voyons, étourdi que tu fais, n’entends-tu pas que ce n’est pas de Sabanéiev, mais de Tchijov qu’il s’agit, de Tchijov, Alexey Ivanovitch, lui criait