Page:Dostoïevski - Les Précoces.djvu/51

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


être fier. J’ai d’ailleurs à son sujet une certaine opinion que je dois contrôler et expliquer.

Kolia prit un air important et se tut.

Smourov fit de même.

Il va sans dire que Smourov avait pour Kolia Krasotkine une sorte de vénération et n’avait même pas l’idée de pouvoir être son égal. Sa curiosité, en ce moment, était extrême, d’autant plus que Kolia lui avait dit qu’il venait de sa « propre volonté », et qu’il y avait un mystère dans sa résolution subite de faire cette visite.

Les deux garçons traversaient la place du Marché, où se trouvaient alors beaucoup de charrettes et de volailles apportées pour la vente. Les marchandes de la ville étaient sous leur auvent avec les petits pains, le fil, etc. Ce marché du dimanche s’appelait naïvement la foire dans notre petite ville, et il