Page:Dostoïevski - Les Précoces.djvu/41

Cette page a été validée par deux contributeurs.


marché et avait à la main un panier de provisions. Elle s’arrêta, tenant le panier à la main gauche, et regarda aussi le chien.

Malgré toute son impatience, Kolia n’interrompit pas la représentation, et força longtemps Pérezvon à faire le mort et ne le siffla qu’après un certain temps. Le chien bondit, joyeux d’avoir bien fait son devoir.

— Voyez-vous ce chien-là ! dit Agafia d’un ton de mentor.

— Mais toi, sexe féminin, pourquoi es-tu en retard ? demanda sévèrement Krasotkine.

— Moi, sexe féminin, voyez-vous ce gamin !

— Gamin ?

— Oui, gamin. Est-ce que c’est ton affaire si je suis en retard. Si je le suis, c’est qu’il le fallait, grommela Agafia, déjà occupée à son fourneau. Elle ne