Page:Dostoïevski - Les Précoces.djvu/259

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


fois, après avoir lancé sa phrase, il devint rouge jusqu’aux oreilles.

Alexey entra dans la chambre.

Dans une petite bière bleue, garnie d’une ruche blanche, était couché Ilioucha les mains jointes, les yeux fermés. Les traits de son visage maigri étaient à peine altérés et, chose étrange, aucune mauvaise odeur ne s’exhalait du corps. L’expression de son visage était grave ; on eût dit qu’il pensait. Ses mains jointes en croix, comme sculptées dans le marbre, étaient particulièrement belles. On avait placé des fleurs entre ses doigts ; d’ailleurs, toute la bière en était couverte. De nouvelles fleurs étaient arrivées de la part de Katérina Ivanovna, et quand Alexey entra le père les semait sur le corps de son enfant.

À peine le capitaine jeta-t-il un regard sur Alexey. Il ne voulait voir personne, même sa femme folle, « sa maman tout