Page:Dostoïevski - Les Précoces.djvu/248

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


— Ne vous inquiétez pas, médecin, mon chien ne vous mordra pas, dit tout à coup Kolia en remarquant l’air inquiet du médecin à la vue de Pérezvon qui se tenait sur le seuil.

Une note indignée perçait dans la voix de Kolia. Quant au mot « médecin », employé au lieu de celui de docteur, il l’avait dit à dessein et pour l’offenser, comme il l’avoua dans la suite.

— Plait-il ? dit le médecin en levant la tête et en regardant Kolia avec étonnement.

— Qui est-il ? demanda-t-il à Alexey, comme s’il l’en rendait responsable.

— C’est le maître de Pérezvon, médecin ; ne vous inquiétez pas de ma personnalité, repartit Kolia d’un ton tranchant.

— Zvon ? zvon ? répéta le médecin sans comprendre.

— Oui zvon [1], mais il ne sait où cela

  1. Ce mot signifie en russe « sonnerie ».