Page:Dostoïevski - Les Précoces.djvu/214

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ne se trouvait nulle part dans la ville, excepté chez Kolia.

Un jour que Kolia avait le dos tourné, le petit Kartachov avait ouvert furtivement le livre de Smaragdov et justement était tombé sur l’endroit où l’on traitait des fondateurs de Troie.

Depuis longtemps il avait fait cette découverte, mais il n’avait pas encore osé dire en public qu’il savait aussi qui avait fondé Troie, de peur d’avoir maille à partir avec Kolia.

Ce jour-là, sans savoir pourquoi, il ne put se tenir et dit ce que depuis longtemps il avait sur la conscience.

— Eh bien, alors, dis-nous donc un peu qui a fondé Troie, fit Kolia, se tournant vers lui d’un air hautain.

Il avait lu déjà sur le visage du gamin que celui-ci le savait et il s’était préparé à toutes les conséquences de cette révélation.