Page:Dostoïevski - Les Précoces.djvu/186

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


— Oui… fit Ilioucha d’une voix traînante et étouffée.

— Il a le museau noir, cela veut dire qu’il sera méchant et qu’il le faudra mettre à la chaîne, ajouta Kolia d’un air ferme et grave, comme si toute l’importance de la conversation eût résidé dans le chien et dans la couleur de son nez.

La vérité, c’est que Kolia s’efforçait autant qu’il le pouvait à contenir ses sentiments et à ne pas pleurer comme un « gamin ». Il n’y parvenait pourtant pas.

— Quand il sera grand il faudra le mettre à la chaîne, je m’y connais.

— Il sera très grand, dit un des gamins.

— Certainement ; un chien de cette race devient grand comme un veau, firent les autres.

— Comme un veau, comme un vrai veau, dit alors le capitaine. J’ai été