Page:Dostoïevski - Les Précoces.djvu/122

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


mode, chiffonné par le bas et tellement ratatiné qu’il avait l’air d’un gamin grandi trop vite.

— Je suis… Alexey Chestomazov…

— Je le comprends très bien, répondit l’autre d’un ton sec et tranchant, en montrant qu’il connaissait déjà le nouveau venu.

— Je suis, moi, le capitaine Sneguirev. Je voudrais néanmoins bien connaître quel mobile…

— Mais je suis venu comme cela… À vrai dire j’aurais désiré vous dire un mot… si vous le permettez.

— En ce cas, voilà la chaise, daignez prendre place, car on disait dans les anciennes comédies : « Daignez prendre place. »

Et le capitaine saisit rapidement une chaise, une simple chaise de bois, et la plaça au milieu de la chambre ; puis prit pour lui une autre chaise, s’assit