Page:Dostoïevski - Carnet d’un inconnu 1906.djvu/242

Cette page a été validée par deux contributeurs.


à ce moment-là un petit malentendu entre Foma et moi... Mais, depuis ce temps, Grigori change de nom tous les huit jours ; il choisit les plus délicats : Oléandrov, Tulipanov... Voyons Grigori : d’abord, tu as voulu t’appeler « Grigori Vierny » et puis ce nom te déplut parce qu’un mauvais plaisant lui avait trouvé une rime fâcheuse. Il fut d’ailleurs puni sur ta plainte. Mais de combien de noms t’es-tu successivement affublé ? Une fois, tu prétendis être « Oulanov ». Avoue que c’est là un nom stupide ! Cependant, j’avais donné mon consentement, ne fût-ce que pour me débarrasser de lui. Et mon oncle se tourna vers moi. — Pendant trois jours, tu fus Oulanov... Tu as même usé toute une rame de papier à étudier l’effet que ça faisait en signature. Mais, cette fois encore tu n’eus pas la main heureuse : on découvrit une nouvelle rime désobligeante. Alors, quel nouveau nom avais-tu choisi ? Je ne m’en souviens déjà plus.

— Tantsev, répondit Vidopliassov. S’il faut que mon nom ait quelque chose de sautillant, qu’il ait au moins une tournure étrangère : Tantsev.

— Parfait, Tantsev. J’ai encore consenti. Seulement, du coup on inventa une rime telle que je ne peux même pas la répéter. Aujourd’hui, il a