Page:Dostoïevski - Carnet d’un inconnu 1906.djvu/150

Cette page a été validée par deux contributeurs.


seigneur ? à la couronne ? à la commune ? était-il libre ? Il y a différentes sortes de paysans.

— À la commune...

— Ah ! à la commune ! Vous entendez, Paul Sémionovitch ? Voici un point historique élucidé, le moujik Kamarinski appartenait à la commune... Et qu’a-t-il fait, ce paysan ? Quels exploits lui valent les honneurs de la chanson ?

La question était délicate et même dangereuse, s’adressant à Falaléi.

— Voyons... vous... pourtant... intervint Obnoskine en jetant un regard vers sa mère qui commençait à s’agiter sur son siège.

Mais que faire ? Les caprices de Foma Fomitch faisaient loi !

— De grâce, mon oncle, si vous n’arrêtez pas cet imbécile, vous voyez où il veut en venir. Falaléi est capable de dire n’importe quoi, je vous l’assure ! dis-je à l’oreille de mon oncle qui, fort perplexe ne savait quel parti prendre.

— Dis donc, Foma, si... tu... Je te présente mon neveu qui étudiait la minéralogie...

— Colonel, je vous prie de ne pas m’interrompre avec votre minéralogie où vous ne vous y connaissez guère plus que d’autres, peut-être. Je ne suis pas un enfant. Il va me répondre qu’au lieu