Page:Doin - Le divorce du tailleur, 1873.djvu/30

Cette page a été validée par deux contributeurs.
31


Lefèvre (se levant et avec joie)

Elle pardonne (bis)Oh ciel est-il possible
Elle pardonne (bis) oh ! ciel est-il possible


Mad. Lefèvre (après un silence et le regardant)

Mon Thomas !…


Lefèvre (se jettant dans ses bras)

Ma p’tite Ursule !


Ensemble (après un silence)

Plus de divorce nos chagrins sont finis (bis)
Pour être heureux restons unis (bis)


Scène 15e

Mr. Lefèvre, Mad. Lefèvre, Rémi, Guillaume



Rémi (habillé en dimanche, bouquets à la main)

J’accours… (il reste stupéfait) Que vois-je… Pardon… Bourgeois… Monsieur… Madame… Mais… Je venais…


Guillaume

Je sais ce que tu voulais, mon cher Rémi, tu venais demander Thérèse en mariage… (il lui donne un papier) Tiens lis ! ma réponse est dans ce billet


Rémi (Prends le billet et est interdit)

Que peut contenir ce billet !… (il lit) « Monsieur d’après l’avis de la commission des récompenses nationales vous êtes nommé sergent au vingt-quatrième régiment d’infanterie de ligne et vous êtes tenu de vous rendre d’ici à trois jours sous les drapeaux de l’armée » (il reste comme inter-