Page:Doin - Le divorce du tailleur, 1873.djvu/29

Cette page a été validée par deux contributeurs.



Lefèvre

Où je vas ?… je vas errer dans des lieux arides !…


Mad. Lefèvre (tombent sur une chaise)

Arides !… Ah ! j’en mourrai !


Guillaume

Mon oncle !… Mon oncle ! Elle se trouve mal !


Lefèvre

Hein !… Elle se trouve mal ?… (il jette tout par terre) Ursule !… Ursule !… mon épouse !… ma femme ! mon épouse légitime ! Ma psiché ! Ma Diane, ma flou ! fontaine d’amour ! Reviens à toi !… Vite, Vite, Guillaume, de l’eau !… de l’eau d’floride !… du vinaigre des quatre voleurs… de l’huile… de… de… tout !… tout !… vite… vite !… Ursule !… Bobonne !… Je suis à tes pieds !… bobonne ! Écoute la voix de la nature qui parle !… Guillaume ! Guillaume !… Elle ouvre l’œil !…

(il est à genoux)

Couplet.

Excuse moi ma bonne amie
Ah ! pardonne un moment d’erreur
Je veux durant toute ma vie (bis)
Te faire oublier ma rigueur (bis)


Mad. Lefèvre
(se levant doucement, reprend la suite)

Ah ! vraiment je suis trop sensible ! Relevez-vous…