Page:Dessaulles - La guerre américaine, son origine et ses vraies causes, 1865.djvu/7

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Les touristes qui voyageaient dans le Sud plutôt en amateurs qu’en observateurs sérieux ; qui y étaient reçus avec cette grandiose et cordiale hospitalité devenue proverbiale chez les planteurs ; qui voyaient tant d’hommes et de femmes réellement distingués et du meilleur ton défendre cette institution immorale par excellence et leur montrer, dans leurs somptueuses demeures, des esclaves bien soignés, bien traités et souvent satisfaits de leur sort, se demandaient de la meilleure foi du monde, s’il était bien possible que ce fût là ce système si attaqué, si réprouvé par les abolitionnistes. Ils ne se demandaient pas si, dans ce qu’on leur avait laissé voir du système, ils avaient pu découvrir autre chose que la surface la plus extérieure d’un corps profondément vicié, mais ils taxaient à priori d’exagération les peintures qu’ils en avaient lues. Ils ne faisaient pas attention qu’il leur était impossible, sous le vernis d’habitudes princières et de la vie la plus élégante, d’approfondir et d’étudier consciencieusement le système. Reçus royalement comme ils l’avaient été, nombre de touristes se donnaient garde, en quelque sorte, d’essayer de pénétrer par de