Page:Dessaulles - La guerre américaine, son origine et ses vraies causes, 1865.djvu/56

Cette page a été validée par deux contributeurs.


guerre du gouvernement fédéral. Il y informe les électeurs que le président [M. Pierce] désirait obtenir la possession de Cuba, et qu’il avait fait tout ce qu’il avait pu pour susciter une guerre entre l’Espagne et les États-Unis, mais que le congrès n’avait pas voulu le seconder. Je puis dire ici qu’à feu l’hon M. Giddings, revient une grande partie de l’honneur d’avoir empêché une agression aussi criminelle.

Forcé, au moins pour le moment, de renoncer à Cuba, le pouvoir esclave ne s’en jeta qu’avec plus de fureur sur le Kansas. Un seul état libre de plus et la balance penchait en faveur du Nord et de la liberté. Cette perspective était désastreuse pour les ennemis des droits de l’humanité. Le pouvoir esclave organisa donc sur une grande échelle dans le Kansas la fraude électorale, l’illégalité, la violence, l’émeute et le massacre. Tout cela néanmoins ne lui réussit pas et le Kansas se constitua finalement en état libre. On peut affirmer en toute vérité Mess. que tout ce qui a contribué à la grandeur, à la prospérité, à l’honneur surtout du peuple américain a