Page:Dessaulles - La guerre américaine, son origine et ses vraies causes, 1865.djvu/55

Cette page a été validée par deux contributeurs.


titude, mais s’engageant solennellement à renoncer à l’étendre plus loin ; et en 1853, voulant étendre l’esclavage au delà de la limite qu’il avait lui même proposée, il viola ses promesses solennelles, ses engagements explicites, et fit rappeler le compromis. De là la guerre civile du Kansas suscitée par le pouvoir esclave pour y implanter son institution chérie ! ! Ainsi dans la question du Kansas, la seule idée en jeu était l’introduction de l’esclavage sur sol antérieurement déclaré libre du plein aveu du Sud.

Mais ce n’est pas tout encore. Le pouvoir esclave avait lutté avec un acharnement désespéré pour faire entrer la Californie dans l’union comme état à esclaves. Battu sur ce point il jeta son dévolu sur Cuba, et fit tout ce qu’il put pour soulever des difficultés qu’il espérait devoir produire une guerre avec l’Espagne. Dans ce cas on s’emparait de Cuba et cette acquisition donnait une prépondérance énorme à l’intérêt esclave. Je trouve la preuve de cette assertion dans un discours prononcé devant ses anciens constituants du Mississippi, en 1854, par M. Jefferson Davis, [le président actuel des états confédérés] alors secrétaire de la