Page:Dessaulles - La guerre américaine, son origine et ses vraies causes, 1865.djvu/51

Cette page a été validée par deux contributeurs.


relles, des rivalités sectionnelles, des complications de tout genre qui ont non-seulement entravé les rouages de l’administration, mais qui ont failli même empêcher la formation de l’Union et l’adoption de la Constitution.

Quelle était la plus grande difficulté de la situation quand les États se sont réunis en convention pour préparer la constitution actuelle ? L’esclavage. Et c’est parce que cette difficulté sembla alors insoluble que l’on consentit à tolérer la traite pendant vingt ans encore, et à faire compter cinq nègres comme trois blancs dans la répartition de la représentation. On calculait alors sur l’affaiblissement rapide de l’esclavage ; on espérait qu’il disparaîtrait bientôt devant l’esprit de l’époque, devant le progrès des idées ; on s’autorisait de l’exemple du Nord où il était déjà éteint de fait dans plusieurs états, et on espérait qu’il en serait de même au Sud.

On ne doit pas oublier que le projet original de la constitution des États-Unis ne contenait aucune des clauses qui sont venues la déparer depuis. Mais la Caroline du Sud et la Georgie exigeaient comme condi-