Page:Dessaulles - La guerre américaine, son origine et ses vraies causes, 1865.djvu/481

Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 483 —

Pourquoi la population blanche de la Caroline du Sud, qui était de 142,000 âmes en 1790, n’était-elle que de 284,000 en 1850 ? Exactement doublée en soixante ans ! !

Dans la même période le New-York a décuplé ; le Maine a quintuplé ; le Vermont a quadruplé, la Pensylvanie a plus que quintuplé.

Ou peut sans doute citer le New-Hampshire qui n’a que doublé aussi dans la même période, mais c’est un pays de montagnes, dont le climat est rude et le terrain généralement ingrat. On peut citer aussi le Connecticut, mais là l’espace manque, et l’état est très densément peuplé. En 1850, il contenait 82 habitants par mille quarré, pendant que la Caroline du Sud n’en contenait que 20, y compris les nègres.

Laissons maintenant les comparaisons purement sectionnelles et passons aux comparaisons générales,

Commençons au point de départ, au premier recensement, celui de 1790. La population des États à esclaves était alors de 1,961,972 ; celle des états libres de 1,968,455. La différence n’était que d’environ