Page:Dessaulles - La guerre américaine, son origine et ses vraies causes, 1865.djvu/454

Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 456 —

nos frères en Adam et en Jésus-Christ, et qui étaient retenus dans un dur esclavage pour la perte de leurs âmes. »

Cette déclaration montre, Messieurs, que la cause du Sud ne peut pas obtenir longtemps parmi nous les sympathies des catholiques, et que l’opinion reviendra sur ses pas là où elle s’est laissé surprendre par les protestations hypocrites et les mensonges intéressés de la sécession.

« Les hommes de mon âge, » dit M. de Mentalembert, « ont toujours rencontré sur leur chemin, une opinion faussement religieuse et aveuglément conservatrice. C’est elle qui a été, en 1821, pour la Turquie contre la Grèce ; en 1880, pour la Hollande contre la Belgique ; en 1831, pour la Russie contre la Pologne, et c’est la même opinion qui est aujourd’hui pour les esclavagistes du Sud contre les abolitionnistes du Nord. Les événements d’abord, puis les sympathies de la masse du Clergé et des catholiques éclairés ont infligé à cette tendance de cruels démentis et d’humiliantes rétractations sur la question orientale, la question belge et la question polonaise. Je suis convaincu