Page:Dessaulles - La guerre américaine, son origine et ses vraies causes, 1865.djvu/44

Cette page a été validée par deux contributeurs.


nés libres) et non-seulement on exigeait pour eux la protection la plus active de l’autorité, mais une lois les victimes rendues dans les limites d’un état à esclaves, jamais on ne pouvait obtenir leur délivrance ! !

Le Sud en était arrivé à ce degré d’arrogance que pour les demandes les plus injustes, les exigences les plus déraisonnables, le spectre de la sécession était présenté au Nord à tout propos. Ainsi en 1836, les législatures des deux Carolines, de l’Alabama et de la Géorgie font un appel aux législatures des états libres, leur demandant de prohiber l’envoi de documents où l’esclavage était discuté. On appelait cela des écrits incendiaires ! Cet appel des quatre législatures présentait l’idée de la sécession comme conséquence possible du refus des législatures du Nord de faire ce qu’on leur demandait ! !

Il fallait, sons peine de sécession, changer la législation et donner l’ascendance au Sud : renoncer à punir ceux qui venaient au Nord voler des nègres libres : fermer les yeux sur les horreurs et les crimes de la traite : refuser de prendre en considération les pétitions des citoyens : violer les territoires étrangers : aller y massacrer les sauvages et les nègres : acquérir la Floride